sn.sinergiasostenible.org
Nouvelles recettes

Il y a une fenêtre contextuelle «Twin Peaks» à venir sur SXSW

Il y a une fenêtre contextuelle «Twin Peaks» à venir sur SXSW


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Une réplique contextuelle du Double R Diner de l'émission télévisée culte incroyablement étrange «Twin Peaks» ouvrira ses portes à SXSW

Nous pouvons seulement supposer qu'ils serviront une sacrément bonne tasse de café.

Avis aux amateurs de tarte aux cerises, aux amateurs de café et aux fans de l'une des émissions les plus étranges de l'histoire de la télévision : A Pics jumeaux dîner éphémère vient au Festival SXSW à Austin, Texas. Le diner popup, qui reproduira le Double R Diner vu dans l'émission, offrira une tarte aux cerises gratuite et servira du café High Brew, des beignets vaudou sur le thème de Twin Peaks et des cocktails les 16 et 17 mars.

Real Estate, Neko Case, Julie Byrne, Tim Darcy et Cameron Avery de Tame Impala ne sont que quelques-uns des artistes musicaux qui se produiraient au restaurant. Il y a même la rumeur d'une apparition de l'acteur Kyle MacLachlan (agent spécial Dale Cooper), selon Spin.

L'événement de deux jours, comme vous pouvez le deviner, fait la promotion Pics jumeaux’ revenez après 26 ans avec un épisode de deux heures sur Showtime le 21 mai et une troisième saison très attendue de l’émission originale sur un meurtre mystérieux dans la petite ville où « tout le monde connaît tout le monde et rien n’est ce qu’il semble ».

Nous croisons les doigts pour une bûche au menu, en l'honneur de la Log Lady récemment décédée, Catherine E. Coulson.


Les pop-ups hollywoodiens rendent hommage à nos films et émissions de télévision préférés

Ah, la vie hollywoodienne. C'est tellement. Hollywood. En ce moment, il y a une résurgence de la nostalgie dans tous les médias. Les films sont refaits. Les émissions de télévision le sont aussi. Il a des critiques mitigées. Il amène de nouveaux téléspectateurs à se joindre à l'expérience et encourage toute la foule vieillissante qui pourrait même ne plus s'identifier comme branchée.

Les espaces de restauration et de boissons de style pop-up en édition limitée ne sont que le billet tendance que les enfants des années 80 et 90 attendaient. Ils offrent la possibilité de se replonger dans leurs films et émissions préférés de manière créative, chacun s'adressant à différents types de fans avec un contenu familial ainsi qu'à l'ensemble « étaient là pour l'original ». Alors que d'autres villes s'en donnent à cœur joie, il semble qu'il y en ait plus dans le pays où, eh bien, tout a commencé.

Sauvé par le gong

Bientôt le 1er mai, il y aura un dîner pop-up « Saved By the Bell ». La fenêtre contextuelle "Saved by the Bell" n'est pas nouvelle. Il a déjà fait une apparition à Chicago avec un splash. Quelqu'un s'est même fiancé au dernier déguisé en Kelly Kapowski.

Bien que le menu du séjour de The Max à Los Angeles ne soit pas encore publié, on peut deviner ce que vous pourriez obtenir dans l'hommage des années 90. Chacune de ces fenêtres contextuelles semble toutes suivre un thème. Ils recréent un arrière-plan du spectacle original et y mettent des aliments et des boissons avec un retour au spectacle. C'est une recette éprouvée. Ça marche. Tous ces événements se vendent régulièrement. Les billets sont mis en vente et sont immédiatement accrochés et disparaissent en peu de temps.

Pics jumeaux

Certains autres événements à L.A. ont été des hommages à Twin Peaks. Les fans de l'émission se souviendront peut-être avec émotion du bar The Roadhouse régulièrement vu à la fin des deux versions de l'émission. L'expérience pop-up Roadhouse s'adressait aux fans adultes de la série. L'entrée se faisait par la salle rouge à travers les bois et offrait finalement la toile de fond enfumée et séduisante d'un bar sombre et du tristement célèbre panneau «Bang Bang Bar» qui marquait son nom officiel. Le menu du Roadhouse comportait des cocktails nommés d'après des personnages de la série tels que (alerte spoiler) "Killer Bob" ou un "Dr Jacoby".

Une publication partagée par @taradben le 23 décembre 2017 à 13h06 PST

Une autre itération de l'expérience culinaire et culinaire de Twin Peaks apportée à L.A. était un pop-up avec The Double R Diner où vous pouviez obtenir une sacrée bonne tasse de café ou un morceau de tarte aux cerises. Ce pop-up était plus lumineux et un peu plus familial. L'espace qui accueillait ce pop-up était un vieux Johnny Rockets. C'était un moyen facile mais parfait de mettre en valeur l'espace blanc et rouge brillant que Shelley et sa mère ont travaillé si dur pour servir une tarte aux cerises et du café à l'agent secret Dale Cooper et même à une Log Lady.

Les repérages de célébrités n'étaient pas rares non plus. Des camées de la distribution originale sont apparues à quelques reprises au cours de sa course, donnant aux fans une montée d'adrénaline encore plus grande. C'était quelque chose de spécial pour les pop-ups "Twin Peaks".

Breaking Bad

L'été dernier, les fans de l'émission "Breaking Bad" et "Better Call Saul" ont pu entrer dans leur endroit préféré pour obtenir du crystal meth… euh du poulet avec un pop up de Los Pollos Hermanos. Il y avait beaucoup de sosies de Heisenberg qui pourraient probablement tromper même les fans inconditionnels (je me suis fait avoir par une photo que quelqu'un avait avec l'un d'eux sur Tinder) mais aucun vrai bleu n'a été vérifié.

Choses étranges

Pendant les vacances de l'année dernière, Google avait également une fenêtre contextuelle "Stranger Things" qui permettait aux fans de s'asseoir sur le canapé devant des lumières codées. Comme toutes les autres fenêtres contextuelles, celle-ci était extrêmement compatible avec Instagram… et pas par accident.

Derrière le flair hollywoodien, il y a encore plus de marketing. Montrer du schwag et de l'attirail semble être une évidence. Il y avait de nombreuses opportunités pour les fans d'obtenir des t-shirts ou même la propre marque de café de David Lynch. Mais il y a plus que l'évident qui se cache au grand jour.

Habituellement, ces fenêtres contextuelles sont associées à un autre élément qui est simultanément commercialisé. Les hommages à "Twin Peaks" concernaient le retour du spectacle. Le dîner "Breaking Bad" concernait le personnage de Gus faisant son chemin dans "Better Call Saul". L'hommage des fans de Google concernait le nouveau téléphone Pixel de l'époque qui a… attendez… un excellent appareil photo. Cela ressemble à un moyen idéal pour faire le Gram et se faire remarquer.

Alors qu'est-ce que cela dit sur cette génération? C'est une génération qui aime la nostalgie. C'est une génération qui ne peut pas passer assez de temps devant leurs caméras… et les marques adorent ça. Ces expériences « magiques » en édition limitée attirent les fans en masse, revitalisant la connaissance du spectacle et attirant de nouveaux groupes de fans. D'un point de vue marketing, cela équivaut également à des dollars.

La magie socialement générée a continué un mouvement ascendant au cours des dernières années. Considérez-le comme une extension de votre amour pour une marque. Et qui pourrait vraiment vous en vouloir ? Vous êtes-vous déjà demandé ce que ce serait de vivre dans ce monde ? Dans le monde en ligne, ces pop-ups servent à combler le fossé entre le fantasme et la réalité. Soudain, vous pouvez être transporté dans des endroits où vous avez appris l'amour, vous avez pleuré sur les ruptures, vous avez ri devant des téléphones géants et de gros cheveux, ou même résolu un mystère.

À Hollywood, vous pouvez être n'importe quoi. Vous pouvez être une star. Sauterez-vous dans le train hype et devant une caméra ? Pour un temps limité, vous voudrez peut-être. Après tout, vous ne savez jamais si cela pourrait être votre dernière occasion d'aller à Bayside ou s'il y a une autre magie qui attend dans les coulisses et qui n'a pas encore été annoncée pour ramener l'enfant des années 90 dans le pays de la nostalgie.


Les pop-ups hollywoodiens rendent hommage à nos films et émissions de télévision préférés

Ah, la vie hollywoodienne. C'est tellement. Hollywood. En ce moment, il y a une résurgence de la nostalgie dans tous les médias. Les films sont refaits. Les émissions de télévision le sont aussi. Il a des critiques mitigées. Il amène de nouveaux téléspectateurs à se joindre à l'expérience et encourage toute la foule vieillissante qui pourrait même ne plus s'identifier comme branchée.

Les espaces de restauration et de boissons de style pop-up en édition limitée ne sont que le billet tendance que les enfants des années 80 et 90 attendaient. Ils offrent la possibilité de se replonger dans leurs films et émissions préférés de manière créative, chacun s'adressant à différents types de fans avec un contenu familial ainsi qu'à l'ensemble « étaient là pour l'original ». Alors que d'autres villes s'en donnent à cœur joie, il semble qu'il y en ait plus dans le pays où, eh bien, tout a commencé.

Sauvé par le gong

Bientôt le 1er mai, il y aura un dîner pop-up « Saved By the Bell ». La fenêtre contextuelle "Saved by the Bell" n'est pas nouvelle. Il a déjà fait une apparition à Chicago avec un splash. Quelqu'un s'est même fiancé au dernier déguisé en Kelly Kapowski.

Bien que le menu du séjour de The Max à Los Angeles ne soit pas encore publié, on peut deviner ce que vous pourriez obtenir dans l'hommage des années 90. Chacune de ces fenêtres contextuelles semble toutes suivre un thème. Ils recréent un arrière-plan du spectacle original et y mettent des aliments et des boissons avec un retour au spectacle. C'est une recette éprouvée. Ça marche. Tous ces événements se vendent régulièrement. Les billets sont mis en vente et sont immédiatement accrochés et disparaissent en peu de temps.

Pics jumeaux

Certains autres événements à L.A. ont été des hommages à Twin Peaks. Les fans de l'émission se souviendront peut-être avec émotion du bar The Roadhouse régulièrement vu à la fin des deux versions de l'émission. L'expérience pop-up Roadhouse s'adressait aux fans adultes de la série. L'entrée se faisait par la salle rouge à travers les bois et offrait finalement la toile de fond enfumée et séduisante d'un bar sombre et du tristement célèbre panneau «Bang Bang Bar» qui marquait son nom officiel. Le menu du Roadhouse comportait des cocktails nommés d'après des personnages de l'émission comme (alerte spoiler) "Killer Bob" ou un "Dr Jacoby".

Une publication partagée par @taradben le 23 décembre 2017 à 13h06 PST

Une autre itération de l'expérience culinaire et culinaire de Twin Peaks apportée à L.A. était un pop-up avec The Double R Diner où vous pouviez obtenir une sacrée bonne tasse de café ou un morceau de tarte aux cerises. Ce pop-up était plus lumineux et un peu plus familial. L'espace qui accueillait ce pop-up était un vieux Johnny Rockets. C'était un moyen facile mais parfait de mettre en valeur l'espace blanc et rouge vif sur lequel Shelley et sa mère ont travaillé si dur pour servir une tarte aux cerises et du café à l'agent secret Dale Cooper et même à une Log Lady.

Les repérages de célébrités n'étaient pas rares non plus. Des camées de la distribution originale sont apparues à quelques reprises au cours de sa course, donnant aux fans une montée d'adrénaline encore plus grande. C'était quelque chose de spécial pour les pop-ups "Twin Peaks".

Breaking Bad

L'été dernier, les fans de l'émission "Breaking Bad" et "Better Call Saul" ont pu entrer dans leur endroit préféré pour obtenir du crystal meth… euh du poulet avec un pop up de Los Pollos Hermanos. Il y avait beaucoup de sosies de Heisenberg qui pourraient probablement tromper même les fans inconditionnels (je me suis fait avoir par une photo que quelqu'un avait avec l'un d'eux sur Tinder) mais aucun vrai bleu n'a été vérifié.

Choses étranges

Pendant les vacances de l'année dernière, Google avait également une fenêtre contextuelle "Stranger Things" qui permettait aux fans de s'asseoir sur le canapé devant des lumières codées. Comme toutes les autres fenêtres contextuelles, celle-ci était extrêmement compatible avec Instagram… et pas par accident.

Derrière le flair hollywoodien, il y a encore plus de marketing. Montrer du schwag et de l'attirail semble être une évidence. Il y avait de nombreuses opportunités pour les fans d'obtenir des t-shirts ou même la propre marque de café de David Lynch. Mais il y a plus que l'évident qui se cache au grand jour.

Habituellement, ces fenêtres contextuelles sont associées à un autre élément qui est simultanément commercialisé. Les hommages à "Twin Peaks" concernaient le retour du spectacle. Le dîner "Breaking Bad" concernait le personnage de Gus faisant son chemin dans "Better Call Saul". L'hommage des fans de Google concernait le nouveau téléphone Pixel de l'époque qui a… attendez… un excellent appareil photo. Cela ressemble à un moyen idéal pour faire le Gram et se faire remarquer.

Alors qu'est-ce que cela dit sur cette génération? C'est une génération qui aime la nostalgie. C'est une génération qui ne peut pas passer assez de temps devant leurs caméras… et les marques adorent ça. Ces expériences « magiques » en édition limitée attirent les fans en masse, revitalisant la connaissance du spectacle et attirant de nouveaux groupes de fans. D'un point de vue marketing, cela équivaut également à des dollars.

La magie socialement générée a continué un mouvement ascendant au cours des dernières années. Considérez-le comme une extension de votre amour pour une marque. Et qui pourrait vraiment vous en vouloir ? Vous êtes-vous déjà demandé ce que ce serait de vivre dans ce monde ? Dans le monde en ligne, ces pop-ups servent à combler le fossé entre le fantasme et la réalité. Soudain, vous pouvez être transporté dans des endroits où vous avez appris l'amour, vous avez pleuré sur les ruptures, vous avez ri devant des téléphones géants et de gros cheveux, ou même résolu un mystère.

À Hollywood, vous pouvez être n'importe quoi. Vous pouvez être une star. Sauterez-vous dans le train hype et devant une caméra ? Pour un temps limité, vous voudrez peut-être. Après tout, vous ne savez jamais si cela pourrait être votre dernière occasion d'aller à Bayside ou s'il y a une autre magie qui attend dans les coulisses, pas encore annoncée, pour ramener l'enfant des années 90 dans le pays de la nostalgie.


Les pop-ups hollywoodiens rendent hommage à nos films et émissions de télévision préférés

Ah, la vie hollywoodienne. C'est tellement. Hollywood. En ce moment, il y a une résurgence de la nostalgie dans tous les médias. Les films sont refaits. Les émissions de télévision le sont aussi. Il a des critiques mitigées. Il amène de nouveaux téléspectateurs à se joindre à l'expérience et encourage toute la foule vieillissante qui pourrait même ne plus s'identifier comme branchée.

Les espaces de restauration et de boissons de style pop-up en édition limitée ne sont que le billet tendance que les enfants des années 80 et 90 attendaient. Ils offrent la possibilité de se replonger dans leurs films et émissions préférés de manière créative, chacun s'adressant à différents types de fans avec un contenu familial ainsi qu'à l'ensemble « étaient là pour l'original ». Alors que d'autres villes s'en donnent à cœur joie, il semble qu'il y en ait plus dans le pays où, eh bien, tout a commencé.

Sauvé par le gong

Bientôt le 1er mai, il y aura un dîner pop-up « Saved By the Bell ». La fenêtre contextuelle "Saved by the Bell" n'est pas nouvelle. Il a déjà fait une apparition à Chicago avec un splash. Quelqu'un s'est même fiancé au dernier déguisé en Kelly Kapowski.

Bien que le menu du séjour de The Max à Los Angeles ne soit pas encore publié, on peut deviner ce que vous pourriez obtenir dans l'hommage des années 90. Chacune de ces fenêtres contextuelles semble toutes suivre un thème. Ils recréent un arrière-plan du spectacle original et y mettent des aliments et des boissons avec un retour au spectacle. C'est une recette éprouvée. Ça marche. Tous ces événements se vendent régulièrement. Les billets sont mis en vente et sont immédiatement accrochés et disparaissent en peu de temps.

Pics jumeaux

Certains autres événements à L.A. ont été des hommages à Twin Peaks. Les fans de l'émission se souviendront peut-être avec émotion du bar The Roadhouse régulièrement vu à la fin des deux versions de l'émission. L'expérience pop-up Roadhouse s'adressait aux fans adultes de la série. L'entrée se faisait par la salle rouge à travers les bois et offrait finalement la toile de fond enfumée et séduisante d'un bar sombre et du tristement célèbre panneau «Bang Bang Bar» qui marquait son nom officiel. Le menu du Roadhouse comportait des cocktails nommés d'après des personnages de l'émission comme (alerte spoiler) "Killer Bob" ou un "Dr Jacoby".

Une publication partagée par @taradben le 23 décembre 2017 à 13h06 PST

Une autre itération de l'expérience culinaire et culinaire de Twin Peaks apportée à L.A. était un pop-up avec The Double R Diner où vous pouviez obtenir une sacrée bonne tasse de café ou un morceau de tarte aux cerises. Ce pop-up était plus lumineux et un peu plus familial. L'espace qui accueillait ce pop-up était un vieux Johnny Rockets. C'était un moyen facile mais parfait de mettre en valeur l'espace blanc et rouge vif sur lequel Shelley et sa mère ont travaillé si dur pour servir une tarte aux cerises et du café à l'agent secret Dale Cooper et même à une Log Lady.

Les repérages de célébrités n'étaient pas rares non plus. Des camées de la distribution originale sont apparues à quelques reprises au cours de sa course, donnant aux fans une montée d'adrénaline encore plus grande. C'était quelque chose de spécial pour les pop-ups "Twin Peaks".

Breaking Bad

L'été dernier, les fans de l'émission "Breaking Bad" et "Better Call Saul" ont pu entrer dans leur endroit préféré pour obtenir du crystal meth… euh du poulet avec un pop up de Los Pollos Hermanos. Il y avait beaucoup de sosies de Heisenberg qui pourraient probablement tromper même les fans inconditionnels (je me suis fait avoir par une photo que quelqu'un avait avec l'un d'eux sur Tinder) mais aucun vrai bleu n'a été vérifié.

Choses étranges

Pendant les vacances de l'année dernière, Google avait également une fenêtre contextuelle "Stranger Things" qui permettait aux fans de s'asseoir sur le canapé devant des lumières codées. Comme toutes les autres fenêtres contextuelles, celle-ci était extrêmement compatible avec Instagram… et pas par accident.

Derrière le flair hollywoodien, il y a encore plus de marketing. Montrer du schwag et de l'attirail semble être une évidence. Il y avait de nombreuses opportunités pour les fans d'obtenir des t-shirts ou même la propre marque de café de David Lynch. Mais il y a plus que l'évident qui se cache au grand jour.

Habituellement, ces fenêtres contextuelles sont associées à un autre élément qui est simultanément commercialisé. Les hommages à "Twin Peaks" concernaient le retour du spectacle. Le dîner "Breaking Bad" concernait le personnage de Gus faisant son chemin dans "Better Call Saul". L'hommage des fans de Google concernait le nouveau téléphone Pixel de l'époque qui a… attendez… un excellent appareil photo. Cela ressemble à un moyen idéal pour faire le Gram et se faire remarquer.

Alors qu'est-ce que cela dit sur cette génération? C'est une génération qui aime la nostalgie. C'est une génération qui ne peut pas passer assez de temps devant leurs caméras… et les marques adorent ça. Ces expériences « magiques » en édition limitée attirent les fans en masse, revitalisant la connaissance du spectacle et attirant de nouveaux groupes de fans. D'un point de vue marketing, cela équivaut également à des dollars.

La magie socialement générée a continué un mouvement ascendant au cours des dernières années. Considérez-le comme une extension de votre amour pour une marque. Et qui pourrait vraiment vous en vouloir ? Vous êtes-vous déjà demandé ce que ce serait de vivre dans ce monde ? Dans le monde en ligne, ces pop-ups servent à combler le fossé entre le fantasme et la réalité. Soudain, vous pouvez être transporté dans des endroits où vous avez appris l'amour, vous avez pleuré sur les ruptures, vous avez ri devant des téléphones géants et de gros cheveux, ou même résolu un mystère.

À Hollywood, vous pouvez être n'importe quoi. Vous pouvez être une star. Sauterez-vous dans le train hype et devant une caméra ? Pour un temps limité, vous voudrez peut-être. Après tout, vous ne savez jamais si cela pourrait être votre dernière occasion d'aller à Bayside ou s'il y a une autre magie qui attend dans les coulisses et qui n'a pas encore été annoncée pour ramener l'enfant des années 90 dans le pays de la nostalgie.


Les pop-ups hollywoodiens rendent hommage à nos films et émissions de télévision préférés

Ah, la vie hollywoodienne. C'est tellement. Hollywood. En ce moment, il y a une résurgence de la nostalgie dans tous les médias. Les films sont refaits. Les émissions de télévision le sont aussi. Il a des critiques mitigées. Il amène de nouveaux téléspectateurs à se joindre à l'expérience et encourage toute la foule vieillissante qui pourrait même ne plus s'identifier comme branchée.

Les espaces de restauration et de boissons de style pop-up en édition limitée ne sont que le billet tendance que les enfants des années 80 et 90 attendaient. Ils offrent la possibilité de se replonger dans leurs films et émissions préférés de manière créative, chacun s'adressant à différents types de fans avec un contenu familial ainsi qu'à l'ensemble « étaient là pour l'original ». Alors que d'autres villes s'en donnent à cœur joie, il semble qu'il y en ait plus dans le pays où, eh bien, tout a commencé.

Sauvé par le gong

Bientôt le 1er mai, il y aura un dîner pop-up « Saved By the Bell ». La fenêtre contextuelle "Saved by the Bell" n'est pas nouvelle. Il a déjà fait une apparition à Chicago avec un splash. Quelqu'un s'est même fiancé au dernier déguisé en Kelly Kapowski.

Bien que le menu du séjour de The Max à Los Angeles ne soit pas encore publié, on peut deviner ce que vous pourriez obtenir dans l'hommage des années 90. Chacune de ces fenêtres contextuelles semble toutes suivre un thème. Ils recréent un arrière-plan du spectacle original et y mettent des aliments et des boissons avec un retour au spectacle. C'est une recette éprouvée. Ça marche. Tous ces événements se vendent régulièrement. Les billets sont mis en vente et sont immédiatement accrochés et disparaissent en peu de temps.

Pics jumeaux

Certains autres événements à L.A. ont été des hommages à Twin Peaks. Les fans de l'émission se souviendront peut-être avec émotion du bar The Roadhouse régulièrement vu à la fin des deux versions de l'émission. L'expérience pop-up Roadhouse s'adressait aux fans adultes de la série. L'entrée se faisait par la salle rouge à travers les bois et offrait finalement la toile de fond enfumée et séduisante d'un bar sombre et du tristement célèbre panneau «Bang Bang Bar» qui marquait son nom officiel. Le menu du Roadhouse comportait des cocktails nommés d'après des personnages de l'émission comme (alerte spoiler) "Killer Bob" ou un "Dr Jacoby".

Une publication partagée par @taradben le 23 décembre 2017 à 13h06 PST

Une autre itération de l'expérience culinaire et culinaire de Twin Peaks apportée à L.A. était un pop-up avec The Double R Diner où vous pouviez obtenir une sacrée bonne tasse de café ou un morceau de tarte aux cerises. Ce pop-up était plus lumineux et un peu plus familial. L'espace qui accueillait ce pop-up était un vieux Johnny Rockets. C'était un moyen facile mais parfait de mettre en valeur l'espace blanc et rouge vif sur lequel Shelley et sa mère ont travaillé si dur pour servir une tarte aux cerises et du café à l'agent secret Dale Cooper et même à une Log Lady.

Les repérages de célébrités n'étaient pas rares non plus. Des camées de la distribution originale sont apparues à quelques reprises au cours de sa course, donnant aux fans une montée d'adrénaline encore plus grande. C'était quelque chose de spécial pour les pop-ups "Twin Peaks".

Breaking Bad

L'été dernier, les fans de l'émission "Breaking Bad" et "Better Call Saul" ont pu entrer dans leur endroit préféré pour obtenir du crystal meth… euh du poulet avec un pop up de Los Pollos Hermanos. Il y avait beaucoup de sosies de Heisenberg qui pourraient probablement tromper même les fans inconditionnels (je me suis fait avoir par une photo que quelqu'un avait avec l'un d'eux sur Tinder) mais aucun vrai bleu n'a été vérifié.

Choses étranges

Pendant les vacances de l'année dernière, Google avait également une fenêtre contextuelle "Stranger Things" qui permettait aux fans de s'asseoir sur le canapé devant des lumières codées. Comme toutes les autres fenêtres contextuelles, celle-ci était extrêmement compatible avec Instagram… et pas par accident.

Derrière le flair hollywoodien, il y a encore plus de marketing. Montrer du schwag et de l'attirail semble être une évidence. Il y avait de nombreuses opportunités pour les fans d'obtenir des t-shirts ou même la propre marque de café de David Lynch. Mais il y a plus que l'évident qui se cache au grand jour.

Habituellement, ces fenêtres contextuelles sont associées à un autre élément qui est simultanément commercialisé. Les hommages à "Twin Peaks" concernaient le retour du spectacle. Le dîner "Breaking Bad" concernait le personnage de Gus faisant son chemin dans "Better Call Saul". L'hommage des fans de Google concernait le nouveau téléphone Pixel de l'époque qui a… attendez… un excellent appareil photo. Cela ressemble à un moyen idéal pour faire le Gram et se faire remarquer.

Alors qu'est-ce que cela dit sur cette génération? C'est une génération qui aime la nostalgie. C'est une génération qui ne peut pas passer assez de temps devant leurs caméras… et les marques adorent ça. Ces expériences « magiques » en édition limitée attirent les fans en masse, revitalisant la connaissance du spectacle et attirant de nouveaux groupes de fans. D'un point de vue marketing, cela équivaut également à des dollars.

La magie socialement générée a continué un mouvement ascendant au cours des dernières années. Considérez-le comme une extension de votre amour pour une marque. Et qui pourrait vraiment vous en vouloir ? Vous êtes-vous déjà demandé ce que ce serait de vivre dans ce monde ? Dans le monde en ligne, ces pop-ups servent à combler le fossé entre le fantasme et la réalité. Soudain, vous pouvez être transporté dans des endroits où vous avez appris l'amour, vous avez pleuré sur les ruptures, vous avez ri devant des téléphones géants et de gros cheveux, ou même résolu un mystère.

À Hollywood, vous pouvez être n'importe quoi. Vous pouvez être une star. Sauterez-vous dans le train hype et devant une caméra ? Pour un temps limité, vous voudrez peut-être. Après tout, vous ne savez jamais si cela pourrait être votre dernière occasion d'aller à Bayside ou s'il y a une autre magie qui attend dans les coulisses, pas encore annoncée, pour ramener l'enfant des années 90 dans le pays de la nostalgie.


Les pop-ups hollywoodiens rendent hommage à nos films et émissions de télévision préférés

Ah, la vie hollywoodienne. C'est tellement. Hollywood. En ce moment, il y a une résurgence de la nostalgie dans tous les médias. Les films sont refaits. Les émissions de télévision le sont aussi. Il a des critiques mitigées. Il amène de nouveaux téléspectateurs à se joindre à l'expérience et encourage toute la foule vieillissante qui pourrait même ne plus s'identifier comme branchée.

Les espaces de restauration et de boissons de style pop-up en édition limitée ne sont que le billet tendance que les enfants des années 80 et 90 attendaient. Ils offrent la possibilité de se replonger dans leurs films et émissions préférés de manière créative, chacun s'adressant à différents types de fans avec un contenu familial ainsi qu'à l'ensemble « étaient là pour l'original ». Alors que d'autres villes s'en donnent à cœur joie, il semble qu'il y en ait plus dans le pays où, eh bien, tout a commencé.

Sauvé par le gong

Bientôt le 1er mai, il y aura un dîner pop-up « Saved By the Bell ». La fenêtre contextuelle "Saved by the Bell" n'est pas nouvelle. Il a déjà fait une apparition à Chicago avec un splash. Quelqu'un s'est même fiancé au dernier déguisé en Kelly Kapowski.

Bien que le menu du séjour de The Max à Los Angeles ne soit pas encore publié, on peut deviner ce que vous pourriez obtenir dans l'hommage des années 90. Chacune de ces fenêtres contextuelles semble toutes suivre un thème. Ils recréent un arrière-plan du spectacle original et y mettent des aliments et des boissons avec un retour au spectacle. C'est une recette éprouvée. Ça marche. Tous ces événements se vendent régulièrement. Les billets sont mis en vente et sont immédiatement accrochés et disparaissent en peu de temps.

Pics jumeaux

Certains autres événements à L.A. ont été des hommages à Twin Peaks. Les fans de l'émission se souviendront peut-être avec émotion du bar The Roadhouse régulièrement vu à la fin des deux versions de l'émission. L'expérience pop-up Roadhouse s'adressait aux fans adultes de la série. L'entrée se faisait par la salle rouge à travers les bois et offrait finalement la toile de fond enfumée et séduisante d'un bar sombre et du tristement célèbre panneau «Bang Bang Bar» qui marquait son nom officiel. Le menu du Roadhouse comportait des cocktails nommés d'après des personnages de la série tels que (alerte spoiler) "Killer Bob" ou un "Dr Jacoby".

Une publication partagée par @taradben le 23 décembre 2017 à 13h06 PST

Une autre itération de l'expérience culinaire et culinaire de Twin Peaks apportée à L.A. était un pop-up avec The Double R Diner où vous pouviez obtenir une sacrée bonne tasse de café ou un morceau de tarte aux cerises. Ce pop-up était plus lumineux et un peu plus familial. L'espace qui accueillait ce pop-up était un vieux Johnny Rockets. C'était un moyen facile mais parfait de mettre en valeur l'espace blanc et rouge vif sur lequel Shelley et sa mère ont travaillé si dur pour servir une tarte aux cerises et du café à l'agent secret Dale Cooper et même à une Log Lady.

Les repérages de célébrités n'étaient pas rares non plus. Des camées de la distribution originale sont apparues à quelques reprises au cours de sa course, donnant aux fans une montée d'adrénaline encore plus grande. C'était quelque chose de spécial pour les pop-ups "Twin Peaks".

Breaking Bad

L'été dernier, les fans de l'émission "Breaking Bad" et "Better Call Saul" ont pu entrer dans leur endroit préféré pour obtenir du crystal meth… euh du poulet avec un pop up de Los Pollos Hermanos. Il y avait beaucoup de sosies de Heisenberg qui pourraient probablement tromper même les fans inconditionnels (je me suis fait avoir par une photo que quelqu'un avait avec l'un d'eux sur Tinder) mais aucun vrai bleu n'a été vérifié.

Choses étranges

Pendant les vacances de l'année dernière, Google avait également une fenêtre contextuelle "Stranger Things" qui permettait aux fans de s'asseoir sur le canapé devant des lumières codées. Comme toutes les autres fenêtres contextuelles, celle-ci était extrêmement compatible avec Instagram… et pas par accident.

Derrière le flair hollywoodien, il y a encore plus de marketing. Montrer du schwag et de l'attirail semble être une évidence. Il y avait de nombreuses opportunités pour les fans d'obtenir des t-shirts ou même la propre marque de café de David Lynch. Mais il y a plus que l'évident qui se cache au grand jour.

Habituellement, ces fenêtres contextuelles sont associées à un autre élément qui est simultanément commercialisé. Les hommages à "Twin Peaks" concernaient le retour du spectacle. Le dîner "Breaking Bad" concernait le personnage de Gus faisant son chemin dans "Better Call Saul". L'hommage des fans de Google concernait le nouveau téléphone Pixel de l'époque qui a… attendez… un excellent appareil photo. Cela ressemble à un moyen idéal pour faire le Gram et se faire remarquer.

Alors qu'est-ce que cela dit sur cette génération? C'est une génération qui aime la nostalgie. C'est une génération qui ne peut pas passer assez de temps devant leurs caméras… et les marques adorent ça. Ces expériences « magiques » en édition limitée attirent les fans en masse, revitalisant la connaissance du spectacle et attirant de nouveaux groupes de fans. D'un point de vue marketing, cela équivaut également à des dollars.

La magie socialement générée a continué un mouvement ascendant au cours des dernières années. Considérez-le comme une extension de votre amour pour une marque. Et qui pourrait vraiment vous en vouloir ? Vous êtes-vous déjà demandé ce que ce serait de vivre dans ce monde ? Dans le monde en ligne, ces pop-ups servent à combler le fossé entre le fantasme et la réalité. Soudain, vous pouvez être transporté dans des endroits où vous avez appris l'amour, vous avez pleuré sur les ruptures, vous avez ri devant des téléphones géants et de gros cheveux, ou même résolu un mystère.

À Hollywood, vous pouvez être n'importe quoi. Vous pouvez être une star. Sauterez-vous dans le train hype et devant une caméra ? Pour un temps limité, vous voudrez peut-être. Après tout, vous ne savez jamais si cela pourrait être votre dernière occasion d'aller à Bayside ou s'il y a une autre magie qui attend dans les coulisses, pas encore annoncée, pour ramener l'enfant des années 90 dans le pays de la nostalgie.


Les pop-ups hollywoodiens rendent hommage à nos films et émissions de télévision préférés

Ah, la vie hollywoodienne. C'est tellement. Hollywood. En ce moment, il y a une résurgence de la nostalgie dans tous les médias. Les films sont refaits. Les émissions de télévision le sont aussi. Il a des critiques mitigées. Il amène de nouveaux téléspectateurs à se joindre à l'expérience et encourage toute la foule vieillissante qui pourrait même ne plus s'identifier comme branchée.

Les espaces de restauration et de boissons de style pop-up en édition limitée ne sont que le billet tendance que les enfants des années 80 et 90 attendaient. Ils offrent la possibilité de se replonger dans leurs films et émissions préférés de manière créative, chacun s'adressant à différents types de fans avec un contenu familial ainsi qu'à l'ensemble « étaient là pour l'original ». Alors que d'autres villes s'en donnent à cœur joie, il semble qu'il y en ait plus dans le pays où, eh bien, tout a commencé.

Sauvé par le gong

Bientôt le 1er mai, il y aura un dîner pop-up « Saved By the Bell ». La fenêtre contextuelle "Saved by the Bell" n'est pas nouvelle. Il a déjà fait une apparition à Chicago avec un splash. Quelqu'un s'est même fiancé au dernier déguisé en Kelly Kapowski.

Bien que le menu du séjour de The Max à Los Angeles ne soit pas encore publié, on peut deviner ce que vous pourriez obtenir dans l'hommage des années 90. Chacune de ces fenêtres contextuelles semble toutes suivre un thème. Ils recréent un arrière-plan du spectacle original et y mettent des aliments et des boissons avec un retour au spectacle. C'est une recette éprouvée. Ça marche. All of these events consistently sell out. Tickets go on sale and are immediately snagged and gone within a short time.

Twin Peaks

Some other events in L.A. have been Twin Peaks tributes. Fans of the show may fondly recall The Roadhouse bar regularly seen at the end of the both versions of the show. The Roadhouse pop-up experience was aimed towards the adult fans of the show. Entrance was via the Red Room through the woods and ultimately offered the smoky seductive backdrop of a dark bar and the infamous “Bang Bang Bar” sign that marked its official name. Menu for the Roadhouse featured cocktails named after characters of the show like (spoiler alert) “Killer Bob” or a “Dr Jacoby.”

A post shared by @taradben on Dec 23, 2017 at 1:06pm PST

Another iteration of Twin Peaks eating and dining experience brought to L.A. was a pop-up with The Double R Diner where you could get a damn fine cup of coffee or piece of cherry pie. This pop-up was brighter and a bit more family-friendly. The space that hosted this pop-up was an old Johnny Rockets. It made for an easy but perfect way to showcase the bright white and red space that Shelley and her mother worked so hard in serving cherry pie and coffee to secret agent Dale Cooper and even a Log Lady.

Celebrity spottings were not uncommon either. Cameos from the original cast popped in a few times in its run giving fans an even bigger adrenaline rush. This was something special to the “Twin Peaks” pop-ups however.

Breaking Bad

Last summer, fans from the show “Breaking Bad” and “Better Call Saul” were able to enter their favorite place to get crystal meth… erm chicken with a pop up of Los Pollos Hermanos. There were a lot of Heisenberg look-a-likes that could probably fool even die-hard fans (I got fooled by a picture someone had with one of them on Tinder) but none true blue verified.

Stranger Things

During the holidays last year, Google also had a “Stranger Things” pop-up that allowed fans to sit on the couch in front of code lights. Like all of the other pop-ups, this was extremely Instagram-able…and not by accident.

Behind the Hollywood flair tends to be even more marketing. Show schwag and paraphernalia seems to be a given. There were plenty of opportunities for fans to get t-shirts or even David Lynch’s own brand of coffee. But there’s more than the obvious lurking in the wide open.

Usually these pop-ups are paired with another element that is being simultaneously being marketed. The “Twin Peaks” tributes were about the show coming back. The “Breaking Bad” diner was about the character Gus making his way into “Better Call Saul.” Google’s fan tribute was about the then new Pixel phone which has…wait for it…a great camera. Sounds like a perfect way to make the Gram and get noticed.

So what does this say about this generation? They’re a generation that loves nostalgia. They’re a generation that can’t get enough time in front of their cameras…and brands love it. These limited edition “magical” experiences draw in fans by the droves, revitalizing the knowledge of the show and bringing in new sets of fans. From a marketing perspective, this also equates to dollars.

Socially generated magic has continued an upward movement over the past few years. Think of it as an extension of your love for a brand. And who could really blame you? Have you ever wondered what it would be like to live in that world? In the online world these pop-ups serve as a way to bridge the gap between fantasy and reality. Suddenly you can be transported to the places where you learned about love, you cried about breakups, you laughed at giant phones and big hair, or even solved a mystery.

In Hollywood, you can be anything. You can be a star. Will you jump on the hype train and in the front of a camera? For a limited time, you might want to. After all, you never know if this might be your last opportunity to go to Bayside or if there’s some other magic waiting in the wings not yet announced to set the ‘90s kid soaring back into nostalgialand.


Hollywood Pop-Ups Pay Homage to Our Favorite Movies and TV Shows

Ah, Hollywood life. It’s so. Hollywood. Right now there’s a resurgence of nostalgia all over the media. Movies are being remade. TV shows are as well. It’s got mixed reviews. It brings out new viewers to join in on the experience and encourages all of the getting-older-hip-crowd that might not even identify as hip anymore or.

Limited edition pop-up style food and drink spaces are just the trending ticket item that ‘80s and ‘90s kids have been waiting for. They offer the chance to dive back into their favorite films and shows in creative ways, each catering to different types of fans with family-friendly content as well as to the “were there for the original” set. While other cities get their gulps in, there seem to be more in the land where, well, everything started.

Saved By the Bell

Coming soon on May 1, there will be a “Saved By the Bell” pop-up dinner. The “Saved by the Bell” pop-up isn’t new. It’s made a cameo in Chicago already with a splash. Someone even got engaged at the last one dressed as Kelly Kapowski.

While the menu for The Max’s stay in L.A. isn’t posted yet, one can guess what you might be able to get in the ‘90s tribute. Each of these pop-ups all seem to follow a theme. They recreate a background from the original show and put in food and drink items with throwback to the show. It’s a tried and true recipe. It works. All of these events consistently sell out. Tickets go on sale and are immediately snagged and gone within a short time.

Twin Peaks

Some other events in L.A. have been Twin Peaks tributes. Fans of the show may fondly recall The Roadhouse bar regularly seen at the end of the both versions of the show. The Roadhouse pop-up experience was aimed towards the adult fans of the show. Entrance was via the Red Room through the woods and ultimately offered the smoky seductive backdrop of a dark bar and the infamous “Bang Bang Bar” sign that marked its official name. Menu for the Roadhouse featured cocktails named after characters of the show like (spoiler alert) “Killer Bob” or a “Dr Jacoby.”

A post shared by @taradben on Dec 23, 2017 at 1:06pm PST

Another iteration of Twin Peaks eating and dining experience brought to L.A. was a pop-up with The Double R Diner where you could get a damn fine cup of coffee or piece of cherry pie. This pop-up was brighter and a bit more family-friendly. The space that hosted this pop-up was an old Johnny Rockets. It made for an easy but perfect way to showcase the bright white and red space that Shelley and her mother worked so hard in serving cherry pie and coffee to secret agent Dale Cooper and even a Log Lady.

Celebrity spottings were not uncommon either. Cameos from the original cast popped in a few times in its run giving fans an even bigger adrenaline rush. This was something special to the “Twin Peaks” pop-ups however.

Breaking Bad

Last summer, fans from the show “Breaking Bad” and “Better Call Saul” were able to enter their favorite place to get crystal meth… erm chicken with a pop up of Los Pollos Hermanos. There were a lot of Heisenberg look-a-likes that could probably fool even die-hard fans (I got fooled by a picture someone had with one of them on Tinder) but none true blue verified.

Stranger Things

During the holidays last year, Google also had a “Stranger Things” pop-up that allowed fans to sit on the couch in front of code lights. Like all of the other pop-ups, this was extremely Instagram-able…and not by accident.

Behind the Hollywood flair tends to be even more marketing. Show schwag and paraphernalia seems to be a given. There were plenty of opportunities for fans to get t-shirts or even David Lynch’s own brand of coffee. But there’s more than the obvious lurking in the wide open.

Usually these pop-ups are paired with another element that is being simultaneously being marketed. The “Twin Peaks” tributes were about the show coming back. The “Breaking Bad” diner was about the character Gus making his way into “Better Call Saul.” Google’s fan tribute was about the then new Pixel phone which has…wait for it…a great camera. Sounds like a perfect way to make the Gram and get noticed.

So what does this say about this generation? They’re a generation that loves nostalgia. They’re a generation that can’t get enough time in front of their cameras…and brands love it. These limited edition “magical” experiences draw in fans by the droves, revitalizing the knowledge of the show and bringing in new sets of fans. From a marketing perspective, this also equates to dollars.

Socially generated magic has continued an upward movement over the past few years. Think of it as an extension of your love for a brand. And who could really blame you? Have you ever wondered what it would be like to live in that world? In the online world these pop-ups serve as a way to bridge the gap between fantasy and reality. Suddenly you can be transported to the places where you learned about love, you cried about breakups, you laughed at giant phones and big hair, or even solved a mystery.

In Hollywood, you can be anything. You can be a star. Will you jump on the hype train and in the front of a camera? For a limited time, you might want to. After all, you never know if this might be your last opportunity to go to Bayside or if there’s some other magic waiting in the wings not yet announced to set the ‘90s kid soaring back into nostalgialand.


Hollywood Pop-Ups Pay Homage to Our Favorite Movies and TV Shows

Ah, Hollywood life. It’s so. Hollywood. Right now there’s a resurgence of nostalgia all over the media. Movies are being remade. TV shows are as well. It’s got mixed reviews. It brings out new viewers to join in on the experience and encourages all of the getting-older-hip-crowd that might not even identify as hip anymore or.

Limited edition pop-up style food and drink spaces are just the trending ticket item that ‘80s and ‘90s kids have been waiting for. They offer the chance to dive back into their favorite films and shows in creative ways, each catering to different types of fans with family-friendly content as well as to the “were there for the original” set. While other cities get their gulps in, there seem to be more in the land where, well, everything started.

Saved By the Bell

Coming soon on May 1, there will be a “Saved By the Bell” pop-up dinner. The “Saved by the Bell” pop-up isn’t new. It’s made a cameo in Chicago already with a splash. Someone even got engaged at the last one dressed as Kelly Kapowski.

While the menu for The Max’s stay in L.A. isn’t posted yet, one can guess what you might be able to get in the ‘90s tribute. Each of these pop-ups all seem to follow a theme. They recreate a background from the original show and put in food and drink items with throwback to the show. It’s a tried and true recipe. It works. All of these events consistently sell out. Tickets go on sale and are immediately snagged and gone within a short time.

Twin Peaks

Some other events in L.A. have been Twin Peaks tributes. Fans of the show may fondly recall The Roadhouse bar regularly seen at the end of the both versions of the show. The Roadhouse pop-up experience was aimed towards the adult fans of the show. Entrance was via the Red Room through the woods and ultimately offered the smoky seductive backdrop of a dark bar and the infamous “Bang Bang Bar” sign that marked its official name. Menu for the Roadhouse featured cocktails named after characters of the show like (spoiler alert) “Killer Bob” or a “Dr Jacoby.”

A post shared by @taradben on Dec 23, 2017 at 1:06pm PST

Another iteration of Twin Peaks eating and dining experience brought to L.A. was a pop-up with The Double R Diner where you could get a damn fine cup of coffee or piece of cherry pie. This pop-up was brighter and a bit more family-friendly. The space that hosted this pop-up was an old Johnny Rockets. It made for an easy but perfect way to showcase the bright white and red space that Shelley and her mother worked so hard in serving cherry pie and coffee to secret agent Dale Cooper and even a Log Lady.

Celebrity spottings were not uncommon either. Cameos from the original cast popped in a few times in its run giving fans an even bigger adrenaline rush. This was something special to the “Twin Peaks” pop-ups however.

Breaking Bad

Last summer, fans from the show “Breaking Bad” and “Better Call Saul” were able to enter their favorite place to get crystal meth… erm chicken with a pop up of Los Pollos Hermanos. There were a lot of Heisenberg look-a-likes that could probably fool even die-hard fans (I got fooled by a picture someone had with one of them on Tinder) but none true blue verified.

Stranger Things

During the holidays last year, Google also had a “Stranger Things” pop-up that allowed fans to sit on the couch in front of code lights. Like all of the other pop-ups, this was extremely Instagram-able…and not by accident.

Behind the Hollywood flair tends to be even more marketing. Show schwag and paraphernalia seems to be a given. There were plenty of opportunities for fans to get t-shirts or even David Lynch’s own brand of coffee. But there’s more than the obvious lurking in the wide open.

Usually these pop-ups are paired with another element that is being simultaneously being marketed. The “Twin Peaks” tributes were about the show coming back. The “Breaking Bad” diner was about the character Gus making his way into “Better Call Saul.” Google’s fan tribute was about the then new Pixel phone which has…wait for it…a great camera. Sounds like a perfect way to make the Gram and get noticed.

So what does this say about this generation? They’re a generation that loves nostalgia. They’re a generation that can’t get enough time in front of their cameras…and brands love it. These limited edition “magical” experiences draw in fans by the droves, revitalizing the knowledge of the show and bringing in new sets of fans. From a marketing perspective, this also equates to dollars.

Socially generated magic has continued an upward movement over the past few years. Think of it as an extension of your love for a brand. And who could really blame you? Have you ever wondered what it would be like to live in that world? In the online world these pop-ups serve as a way to bridge the gap between fantasy and reality. Suddenly you can be transported to the places where you learned about love, you cried about breakups, you laughed at giant phones and big hair, or even solved a mystery.

In Hollywood, you can be anything. You can be a star. Will you jump on the hype train and in the front of a camera? For a limited time, you might want to. After all, you never know if this might be your last opportunity to go to Bayside or if there’s some other magic waiting in the wings not yet announced to set the ‘90s kid soaring back into nostalgialand.


Hollywood Pop-Ups Pay Homage to Our Favorite Movies and TV Shows

Ah, Hollywood life. It’s so. Hollywood. Right now there’s a resurgence of nostalgia all over the media. Movies are being remade. TV shows are as well. It’s got mixed reviews. It brings out new viewers to join in on the experience and encourages all of the getting-older-hip-crowd that might not even identify as hip anymore or.

Limited edition pop-up style food and drink spaces are just the trending ticket item that ‘80s and ‘90s kids have been waiting for. They offer the chance to dive back into their favorite films and shows in creative ways, each catering to different types of fans with family-friendly content as well as to the “were there for the original” set. While other cities get their gulps in, there seem to be more in the land where, well, everything started.

Saved By the Bell

Coming soon on May 1, there will be a “Saved By the Bell” pop-up dinner. The “Saved by the Bell” pop-up isn’t new. It’s made a cameo in Chicago already with a splash. Someone even got engaged at the last one dressed as Kelly Kapowski.

While the menu for The Max’s stay in L.A. isn’t posted yet, one can guess what you might be able to get in the ‘90s tribute. Each of these pop-ups all seem to follow a theme. They recreate a background from the original show and put in food and drink items with throwback to the show. It’s a tried and true recipe. It works. All of these events consistently sell out. Tickets go on sale and are immediately snagged and gone within a short time.

Twin Peaks

Some other events in L.A. have been Twin Peaks tributes. Fans of the show may fondly recall The Roadhouse bar regularly seen at the end of the both versions of the show. The Roadhouse pop-up experience was aimed towards the adult fans of the show. Entrance was via the Red Room through the woods and ultimately offered the smoky seductive backdrop of a dark bar and the infamous “Bang Bang Bar” sign that marked its official name. Menu for the Roadhouse featured cocktails named after characters of the show like (spoiler alert) “Killer Bob” or a “Dr Jacoby.”

A post shared by @taradben on Dec 23, 2017 at 1:06pm PST

Another iteration of Twin Peaks eating and dining experience brought to L.A. was a pop-up with The Double R Diner where you could get a damn fine cup of coffee or piece of cherry pie. This pop-up was brighter and a bit more family-friendly. The space that hosted this pop-up was an old Johnny Rockets. It made for an easy but perfect way to showcase the bright white and red space that Shelley and her mother worked so hard in serving cherry pie and coffee to secret agent Dale Cooper and even a Log Lady.

Celebrity spottings were not uncommon either. Cameos from the original cast popped in a few times in its run giving fans an even bigger adrenaline rush. This was something special to the “Twin Peaks” pop-ups however.

Breaking Bad

Last summer, fans from the show “Breaking Bad” and “Better Call Saul” were able to enter their favorite place to get crystal meth… erm chicken with a pop up of Los Pollos Hermanos. There were a lot of Heisenberg look-a-likes that could probably fool even die-hard fans (I got fooled by a picture someone had with one of them on Tinder) but none true blue verified.

Stranger Things

During the holidays last year, Google also had a “Stranger Things” pop-up that allowed fans to sit on the couch in front of code lights. Like all of the other pop-ups, this was extremely Instagram-able…and not by accident.

Behind the Hollywood flair tends to be even more marketing. Show schwag and paraphernalia seems to be a given. There were plenty of opportunities for fans to get t-shirts or even David Lynch’s own brand of coffee. But there’s more than the obvious lurking in the wide open.

Usually these pop-ups are paired with another element that is being simultaneously being marketed. The “Twin Peaks” tributes were about the show coming back. The “Breaking Bad” diner was about the character Gus making his way into “Better Call Saul.” Google’s fan tribute was about the then new Pixel phone which has…wait for it…a great camera. Sounds like a perfect way to make the Gram and get noticed.

So what does this say about this generation? They’re a generation that loves nostalgia. They’re a generation that can’t get enough time in front of their cameras…and brands love it. These limited edition “magical” experiences draw in fans by the droves, revitalizing the knowledge of the show and bringing in new sets of fans. From a marketing perspective, this also equates to dollars.

Socially generated magic has continued an upward movement over the past few years. Think of it as an extension of your love for a brand. And who could really blame you? Have you ever wondered what it would be like to live in that world? In the online world these pop-ups serve as a way to bridge the gap between fantasy and reality. Suddenly you can be transported to the places where you learned about love, you cried about breakups, you laughed at giant phones and big hair, or even solved a mystery.

In Hollywood, you can be anything. You can be a star. Will you jump on the hype train and in the front of a camera? For a limited time, you might want to. After all, you never know if this might be your last opportunity to go to Bayside or if there’s some other magic waiting in the wings not yet announced to set the ‘90s kid soaring back into nostalgialand.


Hollywood Pop-Ups Pay Homage to Our Favorite Movies and TV Shows

Ah, Hollywood life. It’s so. Hollywood. Right now there’s a resurgence of nostalgia all over the media. Movies are being remade. TV shows are as well. It’s got mixed reviews. It brings out new viewers to join in on the experience and encourages all of the getting-older-hip-crowd that might not even identify as hip anymore or.

Limited edition pop-up style food and drink spaces are just the trending ticket item that ‘80s and ‘90s kids have been waiting for. They offer the chance to dive back into their favorite films and shows in creative ways, each catering to different types of fans with family-friendly content as well as to the “were there for the original” set. While other cities get their gulps in, there seem to be more in the land where, well, everything started.

Saved By the Bell

Coming soon on May 1, there will be a “Saved By the Bell” pop-up dinner. The “Saved by the Bell” pop-up isn’t new. It’s made a cameo in Chicago already with a splash. Someone even got engaged at the last one dressed as Kelly Kapowski.

While the menu for The Max’s stay in L.A. isn’t posted yet, one can guess what you might be able to get in the ‘90s tribute. Each of these pop-ups all seem to follow a theme. They recreate a background from the original show and put in food and drink items with throwback to the show. It’s a tried and true recipe. It works. All of these events consistently sell out. Tickets go on sale and are immediately snagged and gone within a short time.

Twin Peaks

Some other events in L.A. have been Twin Peaks tributes. Fans of the show may fondly recall The Roadhouse bar regularly seen at the end of the both versions of the show. The Roadhouse pop-up experience was aimed towards the adult fans of the show. Entrance was via the Red Room through the woods and ultimately offered the smoky seductive backdrop of a dark bar and the infamous “Bang Bang Bar” sign that marked its official name. Menu for the Roadhouse featured cocktails named after characters of the show like (spoiler alert) “Killer Bob” or a “Dr Jacoby.”

A post shared by @taradben on Dec 23, 2017 at 1:06pm PST

Another iteration of Twin Peaks eating and dining experience brought to L.A. was a pop-up with The Double R Diner where you could get a damn fine cup of coffee or piece of cherry pie. This pop-up was brighter and a bit more family-friendly. The space that hosted this pop-up was an old Johnny Rockets. It made for an easy but perfect way to showcase the bright white and red space that Shelley and her mother worked so hard in serving cherry pie and coffee to secret agent Dale Cooper and even a Log Lady.

Celebrity spottings were not uncommon either. Cameos from the original cast popped in a few times in its run giving fans an even bigger adrenaline rush. This was something special to the “Twin Peaks” pop-ups however.

Breaking Bad

Last summer, fans from the show “Breaking Bad” and “Better Call Saul” were able to enter their favorite place to get crystal meth… erm chicken with a pop up of Los Pollos Hermanos. There were a lot of Heisenberg look-a-likes that could probably fool even die-hard fans (I got fooled by a picture someone had with one of them on Tinder) but none true blue verified.

Stranger Things

During the holidays last year, Google also had a “Stranger Things” pop-up that allowed fans to sit on the couch in front of code lights. Like all of the other pop-ups, this was extremely Instagram-able…and not by accident.

Behind the Hollywood flair tends to be even more marketing. Show schwag and paraphernalia seems to be a given. There were plenty of opportunities for fans to get t-shirts or even David Lynch’s own brand of coffee. But there’s more than the obvious lurking in the wide open.

Usually these pop-ups are paired with another element that is being simultaneously being marketed. The “Twin Peaks” tributes were about the show coming back. The “Breaking Bad” diner was about the character Gus making his way into “Better Call Saul.” Google’s fan tribute was about the then new Pixel phone which has…wait for it…a great camera. Sounds like a perfect way to make the Gram and get noticed.

So what does this say about this generation? They’re a generation that loves nostalgia. They’re a generation that can’t get enough time in front of their cameras…and brands love it. These limited edition “magical” experiences draw in fans by the droves, revitalizing the knowledge of the show and bringing in new sets of fans. From a marketing perspective, this also equates to dollars.

Socially generated magic has continued an upward movement over the past few years. Think of it as an extension of your love for a brand. And who could really blame you? Have you ever wondered what it would be like to live in that world? In the online world these pop-ups serve as a way to bridge the gap between fantasy and reality. Suddenly you can be transported to the places where you learned about love, you cried about breakups, you laughed at giant phones and big hair, or even solved a mystery.

In Hollywood, you can be anything. You can be a star. Will you jump on the hype train and in the front of a camera? For a limited time, you might want to. After all, you never know if this might be your last opportunity to go to Bayside or if there’s some other magic waiting in the wings not yet announced to set the ‘90s kid soaring back into nostalgialand.


Voir la vidéo: Twin Peaks - Boomers SXSW 2016 HD


Commentaires:

  1. Taull

    Désolé, j'ai supprimé cette question

  2. Tygomuro

    Quels mots admirables

  3. Boas

    Cela devrait être dit - une erreur approximative.

  4. Hillel

    C'est dommage que je ne puisse pas participer à la discussion maintenant. Je ne possède pas les informations nécessaires. Mais avec plaisir, je regarderai ce thème.



Écrire un message